Informations aux voyageurs

tourisme - vacances - voyage - séjour - vol - avion - hôtel

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

8 façons de rater l’avion et son voyage mes confessions…

Envoyer Imprimer PDF

 

Votre sac est prêt, vous avez tous vos documents sur vous : passeport, CB, billet. Dans quelques heures, vous serez dans l’avion en route vers cette destination tant rêvée.

Oups, vous venez de vous apercevoir à la dernière minute que vous avez fait une bêtise, vous risquez bien de rater l’avion…

 

rater lavion 8 façons de rater l’avion et son voyage (+ mes confessions…)

rate son vol

 

1 Prendre un billet d’avion dans le mauvais sens…

Je vois d’ici votre tête « non, mais il faut être stupide pour faire cela ! ». Et bien, non, pas tant que cela…Rater l’avion de cette façon, c’est possible! Je connais quelqu’un de proche à qui c’est arrivé en achetant un billet pour un vol intérieur en Colombie.

Elle ne s’en est aperçue qu’après. Trop tard pour changer le billet.

Heureusement, le vol ne coûtait « que 100 euros ». Imaginez pour un vol vers l’Australie

Conseil : évitez de réserver un billet à 4 heurs du mat rapidement, sur un coup de tête.

 

 

2. S’apercevoir le jour même que son passeport n’est pas loin d’être périmé.

Vous le savez sans doute, il faut en général que votre passeport soit valable encore 6 mois après la date de votre voyage.

Je connais une personne qui voulait se rendre aux Etats-Unis. Eh bien, elle s’est aperçue deux jours avant que son passeport était périmé ! C’est pas mal dans le genre.

Bien sûr, elle n’a pas que rater l’avion ainsi…

 

3. Ne pas pouvoir embarquer car vous n’avez pas le billet retour

Un certain nombre de pays demandent un billet retour en cas de séjour touristique. En général, pas de problème, la plupart des gens prennent un billet aller-retour.

Cela dit, si vous êtes fan de voyage au long cours, prendre un billet retour est embêtant. Vous voulez partir faire le tour d’une région, d’un continent et vous n’avez pas de date limite. Vous préférez ne pas prendre votre retour, et vous avez raison.

Malheureusement, cela peut poser problème. Prenons le cas de la Colombie. Normalement, il vous faut un billet retour. La compagnie aérienne, au moment de faire le check in, risque de vous le demander. Là, c’est un peu au pifomètre. Il m’est arrivé qu’on me le demande, d’autres fois non.

Cependant, ne prenez pas le risque. Plusieurs solutions :

  • Prendre un billet de bus. Vous pouvez acheter votre billet en ligne pour certaines compagnies.
  • Prendre une date de retour qui ne dépasse pas la durée du visa. Libre à vous ensuite de changer cette date en payant des frais.
  • Imprimer un faux billet retour. Ce n’est pas bien, je sais, mais bon…Je sais que sur le site de Copa Airlines, vous pouvez réserver un vol pendant 24H avant un paiement de votre part. Il suffit d’effacer la ligne « ceci est une réservation » sur le mail que vous recevrez à l’aide d’un logiciel comme Photoshop ou autre. Et voilà, ça passe !

Sinon, la compagnie va vous demander d’acheter un billet retour avant d’embarquer…Ou vous rater l’avion.

 

4. S’apercevoir au dernier moment que vous avez besoin d’un visa

Ce n’est pas si rare que cela. Il faut dire que les règles pour les visas changent souvent.

Ainsi, un voyageur qui a l’habitude de se rendre dans un pays depuis longtemps et qui n’a jamais demandé de visa peut être surpris s’il ne se tient pas au courant.

D’autre part, certains pays auxquels on ne penserait pas demandent un visa aux ressortissants français.

Pour les Etats-Unis, ne pas oublier de remplir une demande ESTA. Obligatoire sous peine de rater l’avion. N’oubliez pas le formulaire lors de votre embarquement !

 

visa 8 façons de rater l’avion et son voyage (+ mes confessions…)

 

5. Rater l’avion en se trompant de date…

A qui cela peut arriver ce genre de chose, vous allez me dire ?

Et bien, c’est arrivé…à votre serviteur il y a peu. J’ai honte rien que d’y penser, mais oui, je me suis trompé de jour lors d’un voyage et j’ai raté l’avion.

Je devais me rendre en Californie le 26 juin dernier. La veille, au moment de faire mon sac, je me suis aperçu que mon vol était parti le matin même…Les boules.

Je ne sais pas encore comment, mais je me suis mis dans la tête que mon vol était le 26, et non le 25 juin. Je vérifie toujours la date sur le billet quelques jours avant. Le truc, c’est que les jours précédant mon vol, j’ai été tellement pris par le lancement de mon dernier guide que je n’ai pas pris le temps de vérifier. Erreur fatale.

J’ai pu changer mon billet moyennant une lourde pénalité : 300 euros. Cela fait cher le billet au final…

J’étais vraiment énervé contre moi-même, rater l’avion de cette manière… Je peux vous dire que c’est bien la première et la dernière fois que cela m’arrive !

Je m’excuse d’ailleurs encore auprès de mes partenaires s’ils me lisent, notamment Julie…

 

Là, j’y suis depuis quelques jours, j’ai bien pris soin de regarder plusieurs fois la date avant le jour du départ:-).

 

6. Rester coincé à la douane en arrivant à destination…

Allez, je vous fais une autre confession….

Lorsque je suis revenu d’Equateur en novembre dernier, j’ai failli rester coincé à l’aéroport de Bogota en Colombie.

Vous le savez, ce pays est ma base depuis quelques temps. Les conditions de visa changent tout le temps en ce moment. En gros, un étranger ne peut rester plus de 6 mois par an dans le pays. Le truc, c’est que le système n’est pas très clair, enfin je trouve.

En plus, il faut compter soi-même le nombre de jours restant. En revenant fin novembre, je savais que j’allais dépasser le quota de quelques jours. Mais comme j’avais un billet d’avion pour le Pérou le 18 décembre, je me suis dis que cela allait passer. En plus, j’avoue, j’avais un doute sur le fait que le système soit centralisé.

 

Une erreur et un excès de confiance. Voilà que l’agent me dit que je ne peux pas rentrer, ayant dépassé le nombre de jours. Mon visage se décompose. Je fais les yeux doux et j’explique en effet que je me suis trompé en comptant le nombre de jours. Je lui montre aussi mon billet de sortie pour le 18 décembre. Elle me dit d’attendre là, elle va voir avec son supérieur.

J’attends alors devant le guichet. Je vois d’ici la galère : reprendre un vol pour l’Equateur, sans mon sac. Et d’ailleurs, comment acheter mon billet, vu qu’il faut que je passe la douane. Ah les longues minutes d’attente…J’ai l’impression d’être un condamné qui attend son verdict.

Elle revient, j’essaye de deviner sur son visage sa réponse. « ok pour cette fois, je vous laisse passer. ». Grand ouf de soulagement. « Mais attention, la prochaine fois, c’est à vous de bien compter le nombre de jours que vous passez ici ! ».

Gracias señorita !

 

7. Un oubli de vaccin

Il existe un vaccin qui est obligatoire pour certains pays : c’est la fièvre jaune. Un certain nombre de pays en Afrique le demandent.

Attention de bien vous faire vacciner dans ce cas. Les autorités vont vous le demander en arrivant et peuvent vous refuser l’entrée sur le territoire.

C’est une raison pou rater l’avion. Certaines compagnies aériennes peuvent vous refuser l’embarquement si vous n’avez pas votre carnet de fièvre jaune. Normalement, elles vérifient.

 

 vaccin vol 8 façons de rater l’avion et son voyage (+ mes confessions…)

 

8. La compagnie aérienne fait faillite.

Dans ce cas, non seulement, vous ne pourrez pas voyager, mais en plus vous perdez votre billet et votre argent si vous avez pris un vol sec.

Si vous avez payé avec votre carte bancaire, vous pouvez avoir une partie qui sera remboursée, et encore…

Vous pensez que la chose est rare ? Je le pensais aussi !

En fait, en faisant une recherche, je me suis aperçu que non.

Ainsi, rien qu’en Europe, ces derniers années ont vu la faillite de SkyEurope, Spanair, Myair, Air Comet, Windjet, Blue Wings..

Même les compagnies nationales ne sont pas épargnées. Ainsi, Malev, la compagnie nationale hongroise, a cessé de voler à son tour en 2012 après soixante-six ans d’existence. Comme quoi…

Et je ne vous parle pas de toutes les compagnies locales que vous pouvez prendre hors d’Europe.

Dernièrement, j’ai découvert BudgetAir.fr, un site internet où vous pouvez, entre autre, acheter votre billet d’avion au meilleur prix garanti sur plus de 500 compagnies aériennes régulières et low-cost.

 

La particularité de ce site est qu’il est le seul, à ma connaissance, à proposer une garantie du billet d’avion. En cas de faillite de la compagnie aérienne, BudgetAir.fr vous rembourse votre billet d’avion acheté sur leur site !

Voilà une bonne idée non ?

 

budget air 1024x561 8 façons de rater l’avion et son voyage (+ mes confessions…)

 

Une lectrice m’a raconté sa mésaventure sur la page Facebook du blog. Lors d’un voyage en Guadeloupe, la compagnie Air Guadeloupe fait faillite : plus de billet retour, pas d’informations, bref la galère.

Avec cette garantie, vous pouvez dormir sur vos deux oreilles de ce côté-là !

 

Voilà pour cet article qui j’espère vous aura fait sourire. Des boulettes comme cela, vous avez déjà connu ? Allez, vous bien déjà rater l’avion non? icon smile 8 façons de rater l’avion et son voyage (+ mes confessions…)

 

Article partenaire.

 

Consultez la source sur Instinct-voyageur.fr: 8 façons de rater l’avion et son voyage mes confessions…

 

Partager cette info tourisme / vacances / voyage


BESOIN D'UN CREDIT EN LIGNE RAPIDE POUR FINANCER VOS VACANCES ?


Merci de consulter les sources

Les articles de l'espace "Informations aux voyageurs" sont des articles fournis par les flux RSS de site consacrés au tourisme et au voyage. Ces articles ne sont donc pas le résultat de travail de l'équipe de vacances-voyage-sejour.com mais bien le résultat d'un mashup de contenu, également appellé curation.

Notre travail se limite à vous faire découvrir le travail de qualité effectué par des sites web de référence; nous ne rédigeons de ce fait aucun contenu. Ce site web baptisé "Informations aux voyageurs" est donc un site composé d'un moteur de recherche alimenté par des flux RSS. Nous ne sommes donc pas éditeur mais hébergeur et n'exerçons de ce fait aucun contrôle sur les informations référencées dont nous respectons le droit d'auteur en indiquant la source fournie dans les flux RSS.

Afin de découvrir la totalité des articles proposés, merci de cliquer sur le lien de source mentionné en bas de chaque article afin de découvrir l'excellent travail de ces différents rédacteurs; de nombreux autres contenus de qualités vous attendent sur leur site web.

CRM agence de communication - CRM agence de voyage - CRM agence immobilière - CRM assurance - CRM Analytique - CRM Cabinet de recrutement - CRM cabinet médical - Logiciel de gestion de contrats - Logiciel agenda partagé - CRM Gmail

Découvrez le meilleur CRM en ligne qui est aussi un parfait CRM pour agence de voyage.

Voyager moins cher et plus écologique


BAPC - BILLETS D'AVION PAS CHERS

Pourquoi voyager avec nous ?

Parce que si vous trouvez moins cher ailleur, 24h après votre achat, la différence vous est remboursée
(voir conditions).

Parce qu'à chaque séjour vendu, 10% des bénéfices générés sont versés à la protection des forêts | LIRE LA SUITE |

Statistiques

Membres : 2
Contenu : 35673
Affiche le nombre de clics des articles : 9977814

Les infos touristiques les plus lues

Récits - Info vacances / voyage

Après les moments passés sur les bancs de l’école, voici enfin les vacances qui arrivent, à la grande surprise des enfants. Cela signifie pour tout le monde loisirs et retrouvailles avec les anciens camarades ou encore le fait de découvrir de nouveaux amis. Partir en vacances est plus qu’un voyage, c’est aussi partir à l’aventure vers une destination inconnue pour de nouvelles rencontres. Et pour cela, il faut envisager des avantages pour envoyer les enfants en colonie de vacances. Mais l’essentiel est de savoir débusquer les avantages. La colonie de vacances présente quand même une part importante du budget familial qu’il ne faut pas négliger bien que les parents soient motivés pour inscrire les préados dans les centres de séjour. Les enfants peuvent en profiter pour des séjours éducatifs et de loisirs.



Un petit aperçu pour la colonie de vacances préado

À la préadolescence, les jeunes arborent déjà une envie et une passion qui se démarquent des autres. Ce déploiement de désir est concrétisé par une envie de liberté, d’autonomie et de prise responsabilité. Une colonie de vacances ados signifie pour beaucoup le rêve de souffler au grand air. C’est aussi une extraordinaire occasion de faire vivre des temps de loisirs et de découverte de projets éducatifs et instructifs. En réalité, les enfants pourront bâtir un cadre familial tout à fait nouveau et s’offrir une expérience de vie en communauté. Avec la colonie de vacances, les enfants s’attendent à un éventuel épanouissement au terme des rencontres avec d’autres enfants. Une réalité qu’il ne faut pas nier tout de même, c’est que le séjour de vacances effectué sous la surveillance des animateurs et des formateurs est vivement conseillé. Les vacances sont aussi un lieu de mélange et de mixité sociale, car la possibilité d'une intégration est présente. Et les animateurs doivent mettre en place une organisation pour participer aux tâches collectives. Finalement, le séjour de vacances équivaut à bien s’informer et qui contacter pour que la formule de séjour soit bien appropriée.

Une colonie de vacances, source d’épanouissement des enfants

Pour donner une occasion aux enfants de s’évader temporairement, les parents doivent opter pour un séjour de vacances. Cela signifie un choix pour de nouvelles expériences avec beaucoup de souvenirs qui feront certainement ravir les préados. Les parents sont en présence de plusieurs choix : il se peut que les vacances se passent au moment de l’une des saisons de l’année. En tout cas, elles invitent à découvrir une grande variété de thèmes. La colonie de vacances ados est effectivement une détente après l’année scolaire et aussi une découverte de nouveaux horizons. Ce séjour pour les enfants est une issue pour soulager les parents ayant besoin de temps de répit. Il rend aux enfants leur autonomie et ces moments d’échange avec d’autres jeunes de leur âge venant des autres quartiers. Naturellement, envoyer les préados en colonie de vacances est l’une solution qui conduit à imaginer les temps utiles et éducatifs porteurs du vrai sens de la vie. Durant le séjour, les animateurs apprennent aux enfants les tâches collectives tout en leur accompagnant au cours de leur bref apprentissage.

Chercher des infos voyage/vacances