Informations aux voyageurs

tourisme - vacances - voyage - séjour - vol - avion - hôtel

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Un jeune joueur blessé au hockey mineur intente une poursuite au civil

Envoyer Imprimer PDF

MONTRÉAL – Hockey Québec et Hockey Canada sont visées par une poursuite au civil intentée par un joueur grièvement blessé à la tête à la suite d’un coup de bâton pendant un match disputé dans une ligue de niveau Pee Wee CC.

Le jeune hockeyeur, Alexis Turcotte, et sa mère, Annie Turcotte, poursuivent également les associations locales de hockey mineur concernées (L’Association de hockey mineur des Basques, qui fait partie de la Ligue de hockey Bas-Saint-Laurent) ainsi que le présumé agresseur dans cette histoire.

Selon la requête déposée lundi en Cour supérieure, au palais de justice de Montréal, les plaignants réclament 370 000 $ en dommages et intérêts, ce qui comprend une somme de 50 000 $ en dommages exemplaires.

«À ma connaissance, c’est la première du genre, a indiqué Jean-Pierre Ménard, l’avocat qui pilote la requête, en entrevue. Jusqu’ici, il y a eu des poursuites qui ont visé des personnes qui avaient agressé» des joueurs sur la glace, mais elles ne ciblaient pas les associations concernées, a-t-il précisé.

«Nous avons décidé d’ajouter les associations, parce que dans le hockey mineur, la violence est un vrai fléau.»

Les événements seraient survenus le 27 novembre 2010 vers la fin d’un match disputé à l’aréna d’Amqui, alors que l’équipe de la présumée victime, alors âgée de 11 ans, était largement en avance.

Lors d’un arrêt de jeu, Alexis Turcotte aurait reçu un premier coup de bâton par derrière (double échec) avant de chuter sur la glace. Après s’être relevé, le jeune joueur en aurait reçu un autre, cette fois-ci au visage.

Le garçon se serait alors écroulé sur la glace pour y demeurer étendu pendant plusieurs minutes, avant d’être évacué par civière puis transporté à l’hôpital d’Amqui par ambulance.

Selon Me Ménard, le garçon n’a conservé aucun souvenir de l’événement. Il a obtenu son congé de l’hôpital au lendemain de l’accident, mais a notamment été obligé de porter un corset pendant trois mois, en plus de ne pratiquer aucun sport.

L’avocat affirme que le hockeyeur, maintenant âgé de 14 ans, a souffert d’importantes douleurs en plus de subir un traumatisme crânien, et qu’il a conservé «d’importantes séquelles permanentes», comme des troubles de concentration, qui affectent sa qualité de vie.

Me Ménard affirme que le joueur fautif n’a reçu qu’une pénalité de deux minutes pour son geste et qu’aucune action n’a été prise contre qui que ce soit, même si un rapport de l’incident a été transmis à Hockey Canada.

«Les associations ont adopté des règlements qui sont très corrects, sans toutefois les appliquer, déplore l’avocat. Notre cas en est un exemple magnifique. C’est comme une permission qui encourage à recommencer.»

La présumée victime, qui a été tenue à l’écart du jeu pendant un long moment après les événements, n’a pas reçu le soutien nécessaire des intervenants concernés, déplore l’avocat qui pilote la requête.

«Personne ne s’est préoccupé (d’Alexis) dans les jours, les semaines et les mois après ce qui lui est arrivé, observe Me Ménard. Il n’y a eu aucune forme d’aide ou de soutien. Les jeunes peuvent se blesser, on ne s’en occupe pas.»

L’avocat espère que cette cause sera éventuellement utilisée en matière de jurisprudence. «Les organisations qui doivent encadrer le hockey ne le font pas, affirme-t-il. Elles n’appliquent pas leurs propres règles. Peut-être que les tribunaux vont les forcer à le faire.»

Un porte-parole de Hockey Canada, André Brin, s’est limité à dire, par courriel, que l’organisation n’avait «pas de commentaires à faire sur des poursuites judiciaires qui sont déposées».

De son côté, Hockey Québec n’avait pas répondu aux questions de La Presse Canadienne en fin d’après-midi.

Cet article Un jeune joueur blessé au hockey mineur intente une poursuite au civil est apparu en premier sur L'actualité.

Consultez la source sur Lactualite.com: Un jeune joueur blessé au hockey mineur intente une poursuite au civil

 

Partager cette info tourisme / vacances / voyage


BESOIN D'UN CREDIT EN LIGNE RAPIDE POUR FINANCER VOS VACANCES ?


Merci de consulter les sources

Les articles de l'espace "Informations aux voyageurs" sont des articles fournis par les flux RSS de site consacrés au tourisme et au voyage. Ces articles ne sont donc pas le résultat de travail de l'équipe de vacances-voyage-sejour.com mais bien le résultat d'un mashup de contenu, également appellé curation.

Notre travail se limite à vous faire découvrir le travail de qualité effectué par des sites web de référence; nous ne rédigeons de ce fait aucun contenu. Ce site web baptisé "Informations aux voyageurs" est donc un site composé d'un moteur de recherche alimenté par des flux RSS. Nous ne sommes donc pas éditeur mais hébergeur et n'exerçons de ce fait aucun contrôle sur les informations référencées dont nous respectons le droit d'auteur en indiquant la source fournie dans les flux RSS.

Afin de découvrir la totalité des articles proposés, merci de cliquer sur le lien de source mentionné en bas de chaque article afin de découvrir l'excellent travail de ces différents rédacteurs; de nombreux autres contenus de qualités vous attendent sur leur site web.

CRM agence de communication - CRM agence de voyage - CRM agence immobilière - CRM assurance - CRM Analytique - CRM Cabinet de recrutement - CRM cabinet médical - Logiciel de gestion de contrats - Logiciel agenda partagé - CRM Gmail

Découvrez le meilleur CRM en ligne qui est aussi un parfait CRM pour agence de voyage.

Voyager moins cher et plus écologique


BAPC - BILLETS D'AVION PAS CHERS

Pourquoi voyager avec nous ?

Parce que si vous trouvez moins cher ailleur, 24h après votre achat, la différence vous est remboursée
(voir conditions).

Parce qu'à chaque séjour vendu, 10% des bénéfices générés sont versés à la protection des forêts | LIRE LA SUITE |

Statistiques

Membres : 2
Contenu : 35673
Affiche le nombre de clics des articles : 10314858

Les infos touristiques les plus lues

Récits - Info vacances / voyage

Après les moments passés sur les bancs de l’école, voici enfin les vacances qui arrivent, à la grande surprise des enfants. Cela signifie pour tout le monde loisirs et retrouvailles avec les anciens camarades ou encore le fait de découvrir de nouveaux amis. Partir en vacances est plus qu’un voyage, c’est aussi partir à l’aventure vers une destination inconnue pour de nouvelles rencontres. Et pour cela, il faut envisager des avantages pour envoyer les enfants en colonie de vacances. Mais l’essentiel est de savoir débusquer les avantages. La colonie de vacances présente quand même une part importante du budget familial qu’il ne faut pas négliger bien que les parents soient motivés pour inscrire les préados dans les centres de séjour. Les enfants peuvent en profiter pour des séjours éducatifs et de loisirs.



Un petit aperçu pour la colonie de vacances préado

À la préadolescence, les jeunes arborent déjà une envie et une passion qui se démarquent des autres. Ce déploiement de désir est concrétisé par une envie de liberté, d’autonomie et de prise responsabilité. Une colonie de vacances ados signifie pour beaucoup le rêve de souffler au grand air. C’est aussi une extraordinaire occasion de faire vivre des temps de loisirs et de découverte de projets éducatifs et instructifs. En réalité, les enfants pourront bâtir un cadre familial tout à fait nouveau et s’offrir une expérience de vie en communauté. Avec la colonie de vacances, les enfants s’attendent à un éventuel épanouissement au terme des rencontres avec d’autres enfants. Une réalité qu’il ne faut pas nier tout de même, c’est que le séjour de vacances effectué sous la surveillance des animateurs et des formateurs est vivement conseillé. Les vacances sont aussi un lieu de mélange et de mixité sociale, car la possibilité d'une intégration est présente. Et les animateurs doivent mettre en place une organisation pour participer aux tâches collectives. Finalement, le séjour de vacances équivaut à bien s’informer et qui contacter pour que la formule de séjour soit bien appropriée.

Une colonie de vacances, source d’épanouissement des enfants

Pour donner une occasion aux enfants de s’évader temporairement, les parents doivent opter pour un séjour de vacances. Cela signifie un choix pour de nouvelles expériences avec beaucoup de souvenirs qui feront certainement ravir les préados. Les parents sont en présence de plusieurs choix : il se peut que les vacances se passent au moment de l’une des saisons de l’année. En tout cas, elles invitent à découvrir une grande variété de thèmes. La colonie de vacances ados est effectivement une détente après l’année scolaire et aussi une découverte de nouveaux horizons. Ce séjour pour les enfants est une issue pour soulager les parents ayant besoin de temps de répit. Il rend aux enfants leur autonomie et ces moments d’échange avec d’autres jeunes de leur âge venant des autres quartiers. Naturellement, envoyer les préados en colonie de vacances est l’une solution qui conduit à imaginer les temps utiles et éducatifs porteurs du vrai sens de la vie. Durant le séjour, les animateurs apprennent aux enfants les tâches collectives tout en leur accompagnant au cours de leur bref apprentissage.

Chercher des infos voyage/vacances