Informations aux voyageurs

tourisme - vacances - voyage - séjour - vol - avion - hôtel

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Querétaro rivale ou alliée mexicaine du Québec

Envoyer Imprimer PDF

Operations At A Corp. Inmobiliaria Vesta SAB Industrial Park

L’État du Querétaro n’est pas reconnu pour ses plages — il est situé au beau milieu du Mexique. Sa capitale, Santiago de Querétaro (connue simplement sous le nom de Querétaro), n’est pas non plus sur le trajet des touristes qui veulent visiter Mexico, à 220 km au sud.

Mais on entend ce nom de plus en plus souvent quand on parle d’emplois perdus à Valcourt ou dans la région de Montréal.

Blogue EconomieC’est en effet à Querétaro que sont produites, depuis la fin de 2013, les nouvelles motomarines de Bombardier Produits Récréatifs (BRP), ainsi que les carrosseries et coques en plastique de tous les appareils de marque Sea-Doo. Plus de 700 personnes y travaillent, et on prévoit qu’elles seront au-delà de 1 000 en septembre 2015.

BRP suit les pas d’une autre société québécoise, Bombardier Aéronautique, qui s’y était établie en 2005. Les deux sociétés sont distinctes et indépendantes depuis la vente de la division des produits récréatifs de Bombardier en 2003, mais la famille Bombardier-Beaudoin reste le principal actionnaire des deux entités.

Bombardier Aéronautique fabrique une partie du fuselage et des ailes du nouveau Learjet 85 à son usine de Quetéraro, et on y fabriquera aussi des composantes de la nouvelle CSeries.

Alors que Bombardier Aéronautique coupe dans ses effectifs canadiens et américains à cause des délais relatifs à la mise en production de la nouvelle gamme d’appareils, l’usine mexicaine a le vent dans les voiles, comme le rapporte le journaliste Paul Gallant dans une récente édition du magazine Canadian Business.

Pourquoi cet engouement pour Querétaro ? Parce que la région est sécuritaire et qu’on y trouve une main-d’œuvre à la fois qualifiée et peu chère, selon les standards nord-américains. Un technicien en aéronautique gagne environ 25 dollars par jour, et les repas (de même que le transport) sont payés par l’employeur. Un ingénieur peut gagner 60 dollars par jour au lieu de 35 dollars de l’heure au Québec.

La venue de Bombardier Aéronautique a conduit à la création de l’Universidad Aeronautica en Querétaro, qui forme des employés de haut niveau pour le secteur. Il y a huit ans, rapporte Paul Gallant, il n’y avait que deux entreprises aéronautiques établies dans la région, qui comptaient ensemble 700 employés. On en compte aujourd’hui 33, avec 5 000 employés au total. En tout, 1 300 entreprises étrangères sont maintenant établies dans l’État, dont 24 sociétés canadiennes.

Si on s’établit au Mexique, c’est évidemment pour produire à moindre coûts. On pourrait s’en offusquer, parce que ces transactions se font aux dépens des travailleurs canadiens et québécois.

Il y a une autre façon de voir la situation.

Sans les économies réalisées au Mexique, les entreprises canadiennes auraient encore plus de difficulté à rester compétitives face à leurs concurrents chinois, brésiliens ou russes, et leur rentabilité serait beaucoup moindre — si rentabilité il y avait.

Ce sont des dizaines de milliers d’emplois industriels au Québec qui, du coup, seraient menacés, en plus de tous les postes en amont et en aval de la chaîne de production. Je parle ici des postes de concepteurs, d’ingénieurs, de comptables, de gestionnaires, de financiers et de marqueteurs, ou des représentants qui assurent la vente des appareils.

Il y a une autre grande vérité : ces chaînes d’approvisionnement mondiales sont incontournables et font en sorte qu’un pays ne saurait être un grand exportateur s’il n’est pas lui-même un grand importateur.

Pascal Lamy, l’ancien directeur-général de l’Organisation mondiale du Commerce, estime que les exportations incorporent aujourd’hui 40 % d’importations. En clair, pour exporter un produit à 10 dollars, vous devrez importer l’équivalent de 4 dollars de matériel. Si vous ne le faites pas, vous risquez de vous retrouver avec un produit trop cher qui ne trouve pas preneur. Vous voilà bien avancé !

Ce phénomène n’est pas prêt de s’arrêter, et Pascal Lamy prévoit que les produits et services intermédiaires — les intrants — compteront pour 60 % de la valeur du produit dans 20 ans.

On peut évidemment s’en plaindre, mais la tendance est lourde.

Le chemin le plus avantageux pour tirer profit de la situation, c’est d’innover et de lancer des produits. Ils seront fabriqués en tout ou en partie à l’étranger, mais tous les bénéfices de la conception, du design, de l’ingénierie, du marketing, de la finance et de la vente seront perçus par la société à l’origine du produit.

C’est là qu’on crée la plus grande partie de la richesse, de même que les meilleurs emplois.

Oui, Querétaro est notre alliée. C’est en quelque sorte notre Guangzhou nord-américain.

* * *

À propos de Pierre Duhamel

Journaliste depuis plus de 30 ans, Pierre Duhamel observe de près et commente l’actualité économique depuis 1986. Il a été rédacteur en chef et/ou éditeur de plusieurs publications, dont des magazines (Commerce, Affaires Plus, Montréal Centre-Ville) et des journaux spécialisés (Finance & Investissement, Investment Executive). Conférencier recherché, Pierre Duhamel a aussi commenté l’actualité économique sur les ondes du canal Argent, de LCN et de TVA. On peut le trouver sur Facebook et Twitter : @duhamelp.

Cet article Querétaro : rivale ou alliée mexicaine du Québec ? est apparu en premier sur L'actualité.

Consultez la source sur Lactualite.com: Querétaro rivale ou alliée mexicaine du Québec

 

Partager cette info tourisme / vacances / voyage


BESOIN D'UN CREDIT EN LIGNE RAPIDE POUR FINANCER VOS VACANCES ?


Merci de consulter les sources

Les articles de l'espace "Informations aux voyageurs" sont des articles fournis par les flux RSS de site consacrés au tourisme et au voyage. Ces articles ne sont donc pas le résultat de travail de l'équipe de vacances-voyage-sejour.com mais bien le résultat d'un mashup de contenu, également appellé curation.

Notre travail se limite à vous faire découvrir le travail de qualité effectué par des sites web de référence; nous ne rédigeons de ce fait aucun contenu. Ce site web baptisé "Informations aux voyageurs" est donc un site composé d'un moteur de recherche alimenté par des flux RSS. Nous ne sommes donc pas éditeur mais hébergeur et n'exerçons de ce fait aucun contrôle sur les informations référencées dont nous respectons le droit d'auteur en indiquant la source fournie dans les flux RSS.

Afin de découvrir la totalité des articles proposés, merci de cliquer sur le lien de source mentionné en bas de chaque article afin de découvrir l'excellent travail de ces différents rédacteurs; de nombreux autres contenus de qualités vous attendent sur leur site web.

CRM agence de communication - CRM agence de voyage - CRM agence immobilière - CRM assurance - CRM Analytique - CRM Cabinet de recrutement - CRM cabinet médical - Logiciel de gestion de contrats - Logiciel agenda partagé - CRM Gmail

Découvrez le meilleur CRM en ligne qui est aussi un parfait CRM pour agence de voyage.

Voyager moins cher et plus écologique


BAPC - BILLETS D'AVION PAS CHERS

Pourquoi voyager avec nous ?

Parce que si vous trouvez moins cher ailleur, 24h après votre achat, la différence vous est remboursée
(voir conditions).

Parce qu'à chaque séjour vendu, 10% des bénéfices générés sont versés à la protection des forêts | LIRE LA SUITE |

Statistiques

Membres : 2
Contenu : 35673
Affiche le nombre de clics des articles : 10328618

Les infos touristiques les plus lues

Récits - Info vacances / voyage

Après les moments passés sur les bancs de l’école, voici enfin les vacances qui arrivent, à la grande surprise des enfants. Cela signifie pour tout le monde loisirs et retrouvailles avec les anciens camarades ou encore le fait de découvrir de nouveaux amis. Partir en vacances est plus qu’un voyage, c’est aussi partir à l’aventure vers une destination inconnue pour de nouvelles rencontres. Et pour cela, il faut envisager des avantages pour envoyer les enfants en colonie de vacances. Mais l’essentiel est de savoir débusquer les avantages. La colonie de vacances présente quand même une part importante du budget familial qu’il ne faut pas négliger bien que les parents soient motivés pour inscrire les préados dans les centres de séjour. Les enfants peuvent en profiter pour des séjours éducatifs et de loisirs.



Un petit aperçu pour la colonie de vacances préado

À la préadolescence, les jeunes arborent déjà une envie et une passion qui se démarquent des autres. Ce déploiement de désir est concrétisé par une envie de liberté, d’autonomie et de prise responsabilité. Une colonie de vacances ados signifie pour beaucoup le rêve de souffler au grand air. C’est aussi une extraordinaire occasion de faire vivre des temps de loisirs et de découverte de projets éducatifs et instructifs. En réalité, les enfants pourront bâtir un cadre familial tout à fait nouveau et s’offrir une expérience de vie en communauté. Avec la colonie de vacances, les enfants s’attendent à un éventuel épanouissement au terme des rencontres avec d’autres enfants. Une réalité qu’il ne faut pas nier tout de même, c’est que le séjour de vacances effectué sous la surveillance des animateurs et des formateurs est vivement conseillé. Les vacances sont aussi un lieu de mélange et de mixité sociale, car la possibilité d'une intégration est présente. Et les animateurs doivent mettre en place une organisation pour participer aux tâches collectives. Finalement, le séjour de vacances équivaut à bien s’informer et qui contacter pour que la formule de séjour soit bien appropriée.

Une colonie de vacances, source d’épanouissement des enfants

Pour donner une occasion aux enfants de s’évader temporairement, les parents doivent opter pour un séjour de vacances. Cela signifie un choix pour de nouvelles expériences avec beaucoup de souvenirs qui feront certainement ravir les préados. Les parents sont en présence de plusieurs choix : il se peut que les vacances se passent au moment de l’une des saisons de l’année. En tout cas, elles invitent à découvrir une grande variété de thèmes. La colonie de vacances ados est effectivement une détente après l’année scolaire et aussi une découverte de nouveaux horizons. Ce séjour pour les enfants est une issue pour soulager les parents ayant besoin de temps de répit. Il rend aux enfants leur autonomie et ces moments d’échange avec d’autres jeunes de leur âge venant des autres quartiers. Naturellement, envoyer les préados en colonie de vacances est l’une solution qui conduit à imaginer les temps utiles et éducatifs porteurs du vrai sens de la vie. Durant le séjour, les animateurs apprennent aux enfants les tâches collectives tout en leur accompagnant au cours de leur bref apprentissage.

Chercher des infos voyage/vacances