Informations aux voyageurs

tourisme - vacances - voyage - séjour - vol - avion - hôtel

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Les jeunes Canadiens sont parmi les moins actifs dans 15 pays étudiés

Envoyer Imprimer PDF

TORONTO – Les enfants et les jeunes Canadiens font pâle figure en terme d’activité physique dans un classement de 15 pays, indique un rapport de Jeunes en forme Canada, dévoilé mardi.

L’organisme a décidé d’inclure pour une première fois dans son Bulletin annuel un comparatif de l’activité physique des Canadiens par rapport à celui des jeunes d’autres pays, dont les États-Unis, le Mexique, l’Afrique du Sud, l’Australie et l’Irlande.

Les conclusions ont été révélées à Toronto au premier Sommet international sur l’activité physique des enfants, organisé par Jeunes en forme Canada.

Les enfants et jeunes Canadiens se sont vus décerner un «D moins» pour l’activité physique dans son ensemble. Le Canada vient ainsi en fin de classement aux côtés des États-Unis, de l’Australie et de l’Irlande — qui ont chacun aussi obtenu un «D moins» —, tandis que l’Écosse se voit infliger un «F».

Le Mozambique et la Nouvelle-Zélande trônent au sommet pour les niveaux globaux d’activité physique, avec une note de «B».

Selon l’enquête, seulement sept pour cent des jeunes Canadiens âgés de cinq à 11 ans se prêtaient à au moins 60 minutes d’activités vigoureuses ou modérées par jour, un niveau généralement recommandé par l’Agence de la santé publique du Canada. Cette proportion recule à quatre pour cent chez les adolescents de 12 à 17 ans.

Le Canada tire aussi de l’arrière sur le plan du transport actif, avec un «D»: 62 pour cent des parents affirmaient ainsi que leurs enfants de cinq à 17 ans étaient toujours conduits et reconduits de l’école en voiture ou en autobus.

Pourtant de bons programmes

Malgré le recul du Canada dans plusieurs catégories clés, le rapport souligne que le pays figure parmi les meneurs en ce qui a trait aux infrastructures et aux programmes d’activité physique pour les enfants et les jeunes.

Le Canada se situe au troisième rang pour la participation à des sports organisés, avec un «C plus», derrière la Nouvelle-Zélande et l’Australie, grâce à un niveau d’activité de 75 pour cent chez les jeunes âgés de cinq à 19 ans. Le rapport fait ainsi état d’une tendance au Canada de donner priorité aux «occasions structurées».

«Les parents canadiens confient le soin aux activités organisées — comme les cours de danse et les ligues de sport — et aux écoles de faire bouger leurs enfants (…) Mais ces moyens, seuls, ne peuvent compenser le manque d’occasions de mouvements spontanés dans la vie quotidienne des enfants, comme de se rendre à certains endroits à pied et de jouer librement dehors», fait-on valoir.

Les jeunes Canadiens obtiennent un «F» pour leurs «comportements sédentaires» — le Ghana et le Kenya menant dans cette catégorie avec un «B». L’Écosse et l’Afrique du Sud ont aussi obtenu la note «F». Les États-Unis se sont vus décerner un «D».

Les enfants canadiens âgés de trois à quatre ans étaient sédentaires 5,8 heures par jour. Ce nombre grimpe à 7,6 heures pour les cinq à 11 ans, et à 9,3 heures pour les 12 à 17 ans.

«Considéré dans un contexte mondial, le Canada est un pays développé, mais il pourrait être plus juste de dire que le Canada est surdéveloppé lorsqu’il est question de son infrastructure et de ses programmes d’activité physique pour les enfants et les jeunes», avance la chef de la direction de Jeunes en forme Canada, Jenifer Cowie Bonne.

«Le Canada ne récoltera jamais le fruit de ses politiques, programmes et endroits très bien développés à moins d’assouplir son contrôle et de donner aux enfants de la place pour bouger, poursuit-elle. Les parents et les familles, les décideurs, les écoles et les leaders de la communauté doivent travailler ensemble pour permettre aux enfants de faire plus facilement des choix actifs, et plus souvent.»

Pour le 10e anniversaire du Bulletin sur l’activité physique chez les jeunes, Jeunes en forme Canada a réuni des équipes de recherche provenant de 15 pays des cinq continents pour «établir et comparer les notes, et rechercher des solutions pour lutter contre la crise mondiale de l’inactivité».

Les résultats de ces comparaisons internationales et du Bulletin du Canada ont été partagés auprès de 700 délégués internationaux lors du sommet à Toronto, qui se poursuit jusqu’à jeudi.

Cet article Les jeunes Canadiens sont parmi les moins actifs dans 15 pays étudiés est apparu en premier sur L'actualité.

Consultez la source sur Lactualite.com: Les jeunes Canadiens sont parmi les moins actifs dans 15 pays étudiés

 

Partager cette info tourisme / vacances / voyage


BESOIN D'UN CREDIT EN LIGNE RAPIDE POUR FINANCER VOS VACANCES ?


Merci de consulter les sources

Les articles de l'espace "Informations aux voyageurs" sont des articles fournis par les flux RSS de site consacrés au tourisme et au voyage. Ces articles ne sont donc pas le résultat de travail de l'équipe de vacances-voyage-sejour.com mais bien le résultat d'un mashup de contenu, également appellé curation.

Notre travail se limite à vous faire découvrir le travail de qualité effectué par des sites web de référence; nous ne rédigeons de ce fait aucun contenu. Ce site web baptisé "Informations aux voyageurs" est donc un site composé d'un moteur de recherche alimenté par des flux RSS. Nous ne sommes donc pas éditeur mais hébergeur et n'exerçons de ce fait aucun contrôle sur les informations référencées dont nous respectons le droit d'auteur en indiquant la source fournie dans les flux RSS.

Afin de découvrir la totalité des articles proposés, merci de cliquer sur le lien de source mentionné en bas de chaque article afin de découvrir l'excellent travail de ces différents rédacteurs; de nombreux autres contenus de qualités vous attendent sur leur site web.

CRM agence de communication - CRM agence de voyage - CRM agence immobilière - CRM assurance - CRM Analytique - CRM Cabinet de recrutement - CRM cabinet médical - Logiciel de gestion de contrats - Logiciel agenda partagé - CRM Gmail

Découvrez le meilleur CRM en ligne qui est aussi un parfait CRM pour agence de voyage.

Voyager moins cher et plus écologique


BAPC - BILLETS D'AVION PAS CHERS

Pourquoi voyager avec nous ?

Parce que si vous trouvez moins cher ailleur, 24h après votre achat, la différence vous est remboursée
(voir conditions).

Parce qu'à chaque séjour vendu, 10% des bénéfices générés sont versés à la protection des forêts | LIRE LA SUITE |

Statistiques

Membres : 2
Contenu : 35673
Affiche le nombre de clics des articles : 9976264

Les infos touristiques les plus lues

Récits - Info vacances / voyage

Après les moments passés sur les bancs de l’école, voici enfin les vacances qui arrivent, à la grande surprise des enfants. Cela signifie pour tout le monde loisirs et retrouvailles avec les anciens camarades ou encore le fait de découvrir de nouveaux amis. Partir en vacances est plus qu’un voyage, c’est aussi partir à l’aventure vers une destination inconnue pour de nouvelles rencontres. Et pour cela, il faut envisager des avantages pour envoyer les enfants en colonie de vacances. Mais l’essentiel est de savoir débusquer les avantages. La colonie de vacances présente quand même une part importante du budget familial qu’il ne faut pas négliger bien que les parents soient motivés pour inscrire les préados dans les centres de séjour. Les enfants peuvent en profiter pour des séjours éducatifs et de loisirs.



Un petit aperçu pour la colonie de vacances préado

À la préadolescence, les jeunes arborent déjà une envie et une passion qui se démarquent des autres. Ce déploiement de désir est concrétisé par une envie de liberté, d’autonomie et de prise responsabilité. Une colonie de vacances ados signifie pour beaucoup le rêve de souffler au grand air. C’est aussi une extraordinaire occasion de faire vivre des temps de loisirs et de découverte de projets éducatifs et instructifs. En réalité, les enfants pourront bâtir un cadre familial tout à fait nouveau et s’offrir une expérience de vie en communauté. Avec la colonie de vacances, les enfants s’attendent à un éventuel épanouissement au terme des rencontres avec d’autres enfants. Une réalité qu’il ne faut pas nier tout de même, c’est que le séjour de vacances effectué sous la surveillance des animateurs et des formateurs est vivement conseillé. Les vacances sont aussi un lieu de mélange et de mixité sociale, car la possibilité d'une intégration est présente. Et les animateurs doivent mettre en place une organisation pour participer aux tâches collectives. Finalement, le séjour de vacances équivaut à bien s’informer et qui contacter pour que la formule de séjour soit bien appropriée.

Une colonie de vacances, source d’épanouissement des enfants

Pour donner une occasion aux enfants de s’évader temporairement, les parents doivent opter pour un séjour de vacances. Cela signifie un choix pour de nouvelles expériences avec beaucoup de souvenirs qui feront certainement ravir les préados. Les parents sont en présence de plusieurs choix : il se peut que les vacances se passent au moment de l’une des saisons de l’année. En tout cas, elles invitent à découvrir une grande variété de thèmes. La colonie de vacances ados est effectivement une détente après l’année scolaire et aussi une découverte de nouveaux horizons. Ce séjour pour les enfants est une issue pour soulager les parents ayant besoin de temps de répit. Il rend aux enfants leur autonomie et ces moments d’échange avec d’autres jeunes de leur âge venant des autres quartiers. Naturellement, envoyer les préados en colonie de vacances est l’une solution qui conduit à imaginer les temps utiles et éducatifs porteurs du vrai sens de la vie. Durant le séjour, les animateurs apprennent aux enfants les tâches collectives tout en leur accompagnant au cours de leur bref apprentissage.

Chercher des infos voyage/vacances