Informations aux voyageurs

tourisme - vacances - voyage - séjour - vol - avion - hôtel

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Nos cerveaux «pré-Internet

Envoyer Imprimer PDF
Photo © Brian Howell / La Presse Canadienne

L’auteur Douglas Coupland a passé une année dans l’antre d’Alcatel-Lucent grâce à l’organisme sans but lucratif Writers in Residence, qui propose à des écrivains célèbres de documenter le fonctionnement d’institutions ou d’entreprises clés de l’époque. Les précédents reportages portaient sur l’aéroport d’Heathrow et la Banque mondiale. (Photo © Brian Howell / PC)

Un tronçon de rue fermé 3 mois plutôt que 12 parce qu’un nouveau logi­ciel a permis de mieux planifier les travaux. Hourra ! Des poubelles munies de capteurs qui indiquent leur poids et rendent plus efficace la collecte des ordures. Bravo !

Les innovations qui améliorent nos vies sont partout. Le premier logiciel a été mis au point par l’entreprise québécoise Worximity. Le second est déjà en usage à Barcelone.

Le numérique transforme le monde. Pour le meilleur, souvent. Pour le pire, parfois, lorsqu’on constate les atteintes à la vie privée et le bruit à l’occasion tonitruant des réseaux sociaux.

Mais comme l’écrit l’étonnant romancier vancouvérois Douglas Coupland dans son essai Kitten Clone, la nostalgie du XXe siècle ne nous mènera à rien.

Coupland — qui a donné au monde certains des romans les plus forts sur les répercussions d’Internet dans nos vies (Microserfs, JPod) — sait qu’il faut se méfier de ce réseau qui « ne dort jamais et parle de nous dans notre dos ».

Dans Kitten Clone, il invite le lecteur à pénétrer dans les coulisses du leader mondial des télécoms et des réseaux à haut débit Alcatel-Lucent, présent dans 130 pays. Le lecteur y découvre une entreprise qui est l’incarnation même de la nouvelle condition neuronale de l’Occident : transnationale, décentralisée, insatisfaite du présent, gavée d’information, souffrant en même temps d’un désir insatiable d’aller plus vite, plus loin…

Au terme de sa plongée chez Alcatel-Lucent, Coupland avoue « s’ennuyer de son cerveau pré-Internet », même s’il sait que nous n’avons pas d’autres options que de travailler à réussir nos vies désormais « numériques ».

Internet, dit-il, a colonisé non seulement la planète, mais aussi les cerveaux de ses usagers, en « refaisant toute l’installation électrique » de notre matière grise. Ce réseau a une grande capacité à homogénéiser la pensée d’une manière encore jamais vue dans l’histoire humaine. Une puissance utile si vous cherchez à mobiliser des gens pour en finir avec la misère, mais une puissance dangereuse si vous ne la maîtrisez plus !

Le monde devra se protéger des excès des puissances informatiques émergentes. Facebook, par exemple, contemple un projet du nom de DeepFace, qui lui permettra, grâce à des algorithmes complexes, de rechercher et d’identifier toutes les personnes qui, un jour ou l’autre, ont publié ou vu publiée une photographie d’elles-mêmes sur ce réseau. Coupland admettait récemment, dans une entrevue au Globe and Mail, que tout cela « lui donnait la chair de poule ».

Selon cet observateur critique de la société moderne, trop de gens sont encore en plein déni du monde numérique, ne voyant dans celui-ci qu’une mode dont il suffit de ne tenir aucun compte. Ils se trompent, dit-il. Nous devons tous en apprendre les rouages et travailler à l’influencer.

Les plus optimistes voient dans la génération des 18 ans et moins (les Z, comme on les appelle) la « we generation », la « génération tous unis ». Habiles avec les réseaux sociaux, ces jeunes pourraient utiliser leurs interconnexions pour agir, partager, changer le monde. On peut rêver. Chose certaine, ils seront en permanence « branchés » grâce à tous leurs appareils mobiles. Reste à voir ce qu’ils feront de toutes ces connexions.

Rien n’est encore joué… À nous de réussir le monde numérique.

Cet article Nos cerveaux «pré-Internet» est apparu en premier sur L'actualité.

Consultez la source sur Lactualite.com: Nos cerveaux «pré-Internet

 

Partager cette info tourisme / vacances / voyage


BESOIN D'UN CREDIT EN LIGNE RAPIDE POUR FINANCER VOS VACANCES ?


Merci de consulter les sources

Les articles de l'espace "Informations aux voyageurs" sont des articles fournis par les flux RSS de site consacrés au tourisme et au voyage. Ces articles ne sont donc pas le résultat de travail de l'équipe de vacances-voyage-sejour.com mais bien le résultat d'un mashup de contenu, également appellé curation.

Notre travail se limite à vous faire découvrir le travail de qualité effectué par des sites web de référence; nous ne rédigeons de ce fait aucun contenu. Ce site web baptisé "Informations aux voyageurs" est donc un site composé d'un moteur de recherche alimenté par des flux RSS. Nous ne sommes donc pas éditeur mais hébergeur et n'exerçons de ce fait aucun contrôle sur les informations référencées dont nous respectons le droit d'auteur en indiquant la source fournie dans les flux RSS.

Afin de découvrir la totalité des articles proposés, merci de cliquer sur le lien de source mentionné en bas de chaque article afin de découvrir l'excellent travail de ces différents rédacteurs; de nombreux autres contenus de qualités vous attendent sur leur site web.

CRM agence de communication - CRM agence de voyage - CRM agence immobilière - CRM assurance - CRM Analytique - CRM Cabinet de recrutement - CRM cabinet médical - Logiciel de gestion de contrats - Logiciel agenda partagé - CRM Gmail

Découvrez le meilleur CRM en ligne qui est aussi un parfait CRM pour agence de voyage.

Voyager moins cher et plus écologique


BAPC - BILLETS D'AVION PAS CHERS

Pourquoi voyager avec nous ?

Parce que si vous trouvez moins cher ailleur, 24h après votre achat, la différence vous est remboursée
(voir conditions).

Parce qu'à chaque séjour vendu, 10% des bénéfices générés sont versés à la protection des forêts | LIRE LA SUITE |

Statistiques

Membres : 2
Contenu : 35673
Affiche le nombre de clics des articles : 10319196

Les infos touristiques les plus lues

Récits - Info vacances / voyage

Après les moments passés sur les bancs de l’école, voici enfin les vacances qui arrivent, à la grande surprise des enfants. Cela signifie pour tout le monde loisirs et retrouvailles avec les anciens camarades ou encore le fait de découvrir de nouveaux amis. Partir en vacances est plus qu’un voyage, c’est aussi partir à l’aventure vers une destination inconnue pour de nouvelles rencontres. Et pour cela, il faut envisager des avantages pour envoyer les enfants en colonie de vacances. Mais l’essentiel est de savoir débusquer les avantages. La colonie de vacances présente quand même une part importante du budget familial qu’il ne faut pas négliger bien que les parents soient motivés pour inscrire les préados dans les centres de séjour. Les enfants peuvent en profiter pour des séjours éducatifs et de loisirs.



Un petit aperçu pour la colonie de vacances préado

À la préadolescence, les jeunes arborent déjà une envie et une passion qui se démarquent des autres. Ce déploiement de désir est concrétisé par une envie de liberté, d’autonomie et de prise responsabilité. Une colonie de vacances ados signifie pour beaucoup le rêve de souffler au grand air. C’est aussi une extraordinaire occasion de faire vivre des temps de loisirs et de découverte de projets éducatifs et instructifs. En réalité, les enfants pourront bâtir un cadre familial tout à fait nouveau et s’offrir une expérience de vie en communauté. Avec la colonie de vacances, les enfants s’attendent à un éventuel épanouissement au terme des rencontres avec d’autres enfants. Une réalité qu’il ne faut pas nier tout de même, c’est que le séjour de vacances effectué sous la surveillance des animateurs et des formateurs est vivement conseillé. Les vacances sont aussi un lieu de mélange et de mixité sociale, car la possibilité d'une intégration est présente. Et les animateurs doivent mettre en place une organisation pour participer aux tâches collectives. Finalement, le séjour de vacances équivaut à bien s’informer et qui contacter pour que la formule de séjour soit bien appropriée.

Une colonie de vacances, source d’épanouissement des enfants

Pour donner une occasion aux enfants de s’évader temporairement, les parents doivent opter pour un séjour de vacances. Cela signifie un choix pour de nouvelles expériences avec beaucoup de souvenirs qui feront certainement ravir les préados. Les parents sont en présence de plusieurs choix : il se peut que les vacances se passent au moment de l’une des saisons de l’année. En tout cas, elles invitent à découvrir une grande variété de thèmes. La colonie de vacances ados est effectivement une détente après l’année scolaire et aussi une découverte de nouveaux horizons. Ce séjour pour les enfants est une issue pour soulager les parents ayant besoin de temps de répit. Il rend aux enfants leur autonomie et ces moments d’échange avec d’autres jeunes de leur âge venant des autres quartiers. Naturellement, envoyer les préados en colonie de vacances est l’une solution qui conduit à imaginer les temps utiles et éducatifs porteurs du vrai sens de la vie. Durant le séjour, les animateurs apprennent aux enfants les tâches collectives tout en leur accompagnant au cours de leur bref apprentissage.

Chercher des infos voyage/vacances