Informations aux voyageurs

tourisme - vacances - voyage - séjour - vol - avion - hôtel

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Interview de la team Evaneoscom – Marc

Envoyer Imprimer PDF

Nouvelle interview pour une nouvelle recrue chez Evaneos. Marc, arrivé fraîchement il y a à peine quelques semaines dans l’équipe communication nous livre ses expériences de voyage à travers le monde.

Peux-tu te présenter rapidement ?

Bonjour, je m’appelle Marc, j’ai 23 ans et je suis en stage chez Evaneos en tant que community-manager, web marketer.  Avant cela, j’étais à sciences po à Aix-en-Provence où j’ai réalisé mon Master. J’ai un peu voyagé : je suis allé en Italie, en Espagne, en Hollande, au Maroc, en Belgique, en Angleterre, en Irlande, dans les Dom-Tom et j’ai vécu aux Etats-Unis.

Bruges

 

Comment s’est passée ton arrivée chez Evaneos ?

Très bien, il y a eu un pot de bienvenue et il y a un bon accueil. On m’a mis tout de suite dans le bain et on m’a vite pris en main.

 

Quelle est ta devise du voyage ? (la tienne, ou celle d’un grand sage)

Je vais me citer comme grand sage (rires) :

Le voyage, c’est partir vers l’inconnu, c’est oser, tenter et franchir ses propres barrières.

Japanese Tea Garden à SF

 

Quelle est l’expérience de voyage qui t’a le plus bluffée ?

Celle qui m’ a vraiment le plus bluffée est lorsque je suis parti pour la première fois tout seul à San Francisco à l’autre bout du monde, dans une ville que je ne connaissais pas et où je ne connaissais personne. San Francisco, c’est particulier comme ville avec les maisons victoriennes etc c’est incroyable, j’ai tout découvert par moi-même. Je garde ce souvenir, après il y en a pleins d’autres…

 

san francisco

La rencontre de voyage la plus marquante (local, voyageur…) ?

Quand je suis allé en Irlande lors d’un séjour linguistique pour les vacances, on était plusieurs jeunes étrangers et on logeait dans un campus l’été, c’est un de mes meilleurs souvenirs de vacances et je me suis fait pleins de potes, j’étais jeune, j’avais  15 ans.  Je ne vous raconterai pas toutes les bêtises qu’on a faites.

 

Un trajet qui t’a particulièrement marqué ?

Je dirais le trajet pour aller à Yosemite aux Etats-Unis. C’était un trajet long de 6 heures. J’ai dû prendre un bus, un train, mais lorsque je suis arrivé, c’était magnifique avec ces grands paysages naturels d’Amérique du Nord. Là aussi, je faisais ça tout seul comme un grand ;-)

 

Yossemite

As-tu déjà pleuré à l’aéroport ?

Euuuuuh , non, je n’ai pas pleuré à l’aéroport ! Après, j’ai parfois été un peu triste ou encore mélancolique à l’idée de partir.

 

As-tu déjà loupé ton avion de manière intentionnelle ?  (Bon ça marche avec les bus, les bateaux, les taxis, les trains, les chameaux)

Ah non non, j’essaie toujours d’avoir mes avions et je n’en ai jamais raté !

 

Quel est l’endroit le plus bizarre dans lequel tu aies dormi ?

Là aussi, c’était à Yosemite, je faisais du camping, c’était spartiate avec juste un matelas et une ampoule. Il faisait très très froid le matin, il fallait bien ranger sa nourriture car des ours pouvaient venir. Je ne dirais pas bizarre mais disons que l’endroit était rudimentaire.

Es-tu déjà resté quelque part suite à un coup de foudre : avec une personne, un lieu, une musique, un paysage ? Regrettes-tu de ne pas être resté ?

Je ne suis jamais resté de manière intentionnelle quelque part car à chaque fois je devais partir. Mais s’il y a un endroit où j’aurais aimé resté plus longtemps, c’est Marrakech. Une ville que j’ai beaucoup aimée.

284097_2132112975701_5158933_n

 

Quelle est la chose la plus bizarre que tu aies mangée intentionnellement ? Ou pas… ?

Alors, j’ai mangé de l’autruche lorsque j’étais sur lîle de la Réunion :  ça ne m’a pas fait courir plus vite en tout cas.

5989898655_78de246bc9_b

Ton plus grand moment de solitude ? (ça marche aussi avec la honte)

A San Francisco, je n’ai pas pu fêter Thanksgiving car j’étais tout seul. C’était bien triste !

 

Ta plus grande frousse ?

J’ai eu peur une fois en Guadeloupe lorsque mon père m’a dit dans un resto : « bouge pas, tu as quelque chose sur l’épaule ». C’était un énorme scolopendre, gros mille pâte dégoûtant, je déteste ça, et une morsure peut faire très mal. Je me suis dis, s’il y a ce genre d’animaux ici, je n’aimerais pas voir ce qu’il y a en cuisine. Typiquement l’animal que je déteste.

 

Quel type de voyageur es-tu ?

Parfois, je pars à l’improviste, quelques jours dans tel ou tel endroit, je me suis fait un week-end à Saint-Malo, FlorenceAmsterdam, Bruges... Je me fais régulièrement des petits week-ends simples et pas chers dans des endroits corrects, mais pas non plus au milieu de nulle part car après pour se guider c’est compliqué.

Florence

Quelle est ta prochaine destination de voyage ?

J’aimerais bien aller à Stockholm, j’ai un ami qui y est allé, il va peut-être y retourné, donc j’irai avec lui ou sinon seul. J’aimerais beaucoup aller dans une ville du Nord de l’Europe.

 

Un (ou plusieurs) derniers mots ?

Je dirais que pour voyager si on a vraiment la bougeotte, il  vaut mieux organiser son voyage soi-même et prendre ses propres initiatives. Et pour conclure, je dirais :

Toutes les initiatives que j’ai prises, je ne les ai jamais regrettées.

San Francisco

Consultez la source sur Evaneaos.com: Interview de la team Evaneoscom – Marc

 

Partager cette info tourisme / vacances / voyage


BESOIN D'UN CREDIT EN LIGNE RAPIDE POUR FINANCER VOS VACANCES ?


Merci de consulter les sources

Les articles de l'espace "Informations aux voyageurs" sont des articles fournis par les flux RSS de site consacrés au tourisme et au voyage. Ces articles ne sont donc pas le résultat de travail de l'équipe de vacances-voyage-sejour.com mais bien le résultat d'un mashup de contenu, également appellé curation.

Notre travail se limite à vous faire découvrir le travail de qualité effectué par des sites web de référence; nous ne rédigeons de ce fait aucun contenu. Ce site web baptisé "Informations aux voyageurs" est donc un site composé d'un moteur de recherche alimenté par des flux RSS. Nous ne sommes donc pas éditeur mais hébergeur et n'exerçons de ce fait aucun contrôle sur les informations référencées dont nous respectons le droit d'auteur en indiquant la source fournie dans les flux RSS.

Afin de découvrir la totalité des articles proposés, merci de cliquer sur le lien de source mentionné en bas de chaque article afin de découvrir l'excellent travail de ces différents rédacteurs; de nombreux autres contenus de qualités vous attendent sur leur site web.

CRM agence de communication - CRM agence de voyage - CRM agence immobilière - CRM assurance - CRM Analytique - CRM Cabinet de recrutement - CRM cabinet médical - Logiciel de gestion de contrats - Logiciel agenda partagé - CRM Gmail

Découvrez le meilleur CRM en ligne qui est aussi un parfait CRM pour agence de voyage.

Voyager moins cher et plus écologique


BAPC - BILLETS D'AVION PAS CHERS

Pourquoi voyager avec nous ?

Parce que si vous trouvez moins cher ailleur, 24h après votre achat, la différence vous est remboursée
(voir conditions).

Parce qu'à chaque séjour vendu, 10% des bénéfices générés sont versés à la protection des forêts | LIRE LA SUITE |

Statistiques

Membres : 2
Contenu : 35673
Affiche le nombre de clics des articles : 10208262

Les infos touristiques les plus lues

Récits - Info vacances / voyage

Après les moments passés sur les bancs de l’école, voici enfin les vacances qui arrivent, à la grande surprise des enfants. Cela signifie pour tout le monde loisirs et retrouvailles avec les anciens camarades ou encore le fait de découvrir de nouveaux amis. Partir en vacances est plus qu’un voyage, c’est aussi partir à l’aventure vers une destination inconnue pour de nouvelles rencontres. Et pour cela, il faut envisager des avantages pour envoyer les enfants en colonie de vacances. Mais l’essentiel est de savoir débusquer les avantages. La colonie de vacances présente quand même une part importante du budget familial qu’il ne faut pas négliger bien que les parents soient motivés pour inscrire les préados dans les centres de séjour. Les enfants peuvent en profiter pour des séjours éducatifs et de loisirs.



Un petit aperçu pour la colonie de vacances préado

À la préadolescence, les jeunes arborent déjà une envie et une passion qui se démarquent des autres. Ce déploiement de désir est concrétisé par une envie de liberté, d’autonomie et de prise responsabilité. Une colonie de vacances ados signifie pour beaucoup le rêve de souffler au grand air. C’est aussi une extraordinaire occasion de faire vivre des temps de loisirs et de découverte de projets éducatifs et instructifs. En réalité, les enfants pourront bâtir un cadre familial tout à fait nouveau et s’offrir une expérience de vie en communauté. Avec la colonie de vacances, les enfants s’attendent à un éventuel épanouissement au terme des rencontres avec d’autres enfants. Une réalité qu’il ne faut pas nier tout de même, c’est que le séjour de vacances effectué sous la surveillance des animateurs et des formateurs est vivement conseillé. Les vacances sont aussi un lieu de mélange et de mixité sociale, car la possibilité d'une intégration est présente. Et les animateurs doivent mettre en place une organisation pour participer aux tâches collectives. Finalement, le séjour de vacances équivaut à bien s’informer et qui contacter pour que la formule de séjour soit bien appropriée.

Une colonie de vacances, source d’épanouissement des enfants

Pour donner une occasion aux enfants de s’évader temporairement, les parents doivent opter pour un séjour de vacances. Cela signifie un choix pour de nouvelles expériences avec beaucoup de souvenirs qui feront certainement ravir les préados. Les parents sont en présence de plusieurs choix : il se peut que les vacances se passent au moment de l’une des saisons de l’année. En tout cas, elles invitent à découvrir une grande variété de thèmes. La colonie de vacances ados est effectivement une détente après l’année scolaire et aussi une découverte de nouveaux horizons. Ce séjour pour les enfants est une issue pour soulager les parents ayant besoin de temps de répit. Il rend aux enfants leur autonomie et ces moments d’échange avec d’autres jeunes de leur âge venant des autres quartiers. Naturellement, envoyer les préados en colonie de vacances est l’une solution qui conduit à imaginer les temps utiles et éducatifs porteurs du vrai sens de la vie. Durant le séjour, les animateurs apprennent aux enfants les tâches collectives tout en leur accompagnant au cours de leur bref apprentissage.

Chercher des infos voyage/vacances