Informations aux voyageurs

tourisme - vacances - voyage - séjour - vol - avion - hôtel

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

American Express dévoile son 4ème Baromètre Small Business

Envoyer Imprimer PDF
"Pour 44% des dirigeants de TPE-PME, la gestion financière de l’entreprise reste leur plus grand défi.

La fiscalité (35%), les charges sociales (28%) et la complexité administrative (10%)
sont les premiers obstacles au bon développement de leur entreprise.

Pour la 4ème édition de son baromètre Small Business, dédié aux TPE-PME, American Express a voulu évaluer la résistance des TPE-PME européennes face à la crise, analyser les clés de leur réussite et les freins, notamment financiers, à leur croissance.
• 41% des entreprises ont connu une croissance de leur activité sur les six derniers mois.
• Contrairement à nos voisins européens, les dirigeants français placent la fidélisation des clients existants comme la priorité pour atteindre leurs objectifs de croissance (46%).
• La gestion financière est le plus grand challenge des dirigeants de TPE & PME françaises (44%).
• La taxation (35%), les charges sociales (28%) et la complexité administrative (10%) sont les premiers obstacles au bon développement de leur entreprise.
• Lorsqu’on interroge les dirigeants de TPE-PME au sujet de l’impôt sur les sociétés, plus d’un quart d’entre eux estiment que l’impôt idéal serait 20%.
• Pour plus d’un dirigeant sur 5 (22%), la croissance à tout prix n’est pas l’ambition à long-terme.

Les TPE-PME maintiennent une croissance stable dans un contexte contraint
41% des entreprises interrogées ont connu une croissance et 36% une activité stable sur les six derniers mois.

Une tendance confirmée dans les autres pays européens : 43% des TPE-PME allemandes étaient en croissance sur les 6 derniers mois, 47% en Angleterre et 43% en Italie.

Sur les perspectives de leur activité pour les 6 prochains mois, les dirigeants français sont 64% à espérer une croissance.
28% restent plus prudents et s’attendent à une stagnation ; une tendance une nouvelle fois partagée par l’ensemble des pays, avec en tête l’Allemagne (32% anticipent une stagnation).

Une croissance portée par une approche pragmatique du business
Dans les 6 prochains mois, le principal focus pour les dirigeants de l’ensemble des pays sera de conquérir de nouveaux clients (58% en Angleterre, 54% en Italie, 52% en Allemagne).

Les dirigeants français quant à eux placent le fait de retenir leurs clients actuels comme priorité (46%), avant le fait de conquérir de nouveaux clients (43%). Une tendance inverse au dernier baromètre puisqu’en 2013 leur priorité était de conquérir de nouveaux clients (78%).

Un pragmatisme qui s’illustre également dans les objectifs de croissance que se fixent les dirigeants : pour près d’un tiers d’entre eux, l’objectif, dans un contexte économique contraint, est bien d’atteindre la croissance anticipée, et non forcément de la dépasser, contrairement aux Italiens pour qui la priorité serait de dépasser leurs objectifs (36%).

La gestion financière de leur activité et la fiscalité, en tête des préoccupations
Pour 44% des dirigeants de TPE-PME, la gestion financière de leur activité est leur plus grand challenge.
A la même question, les TPE-PME allemandes estiment que leur plus grand challenge ex-aequo est la motivation de leurs équipes (26%).

Tout comme lors du dernier baromètre, la fiscalité arrive en tête des freins à la croissance selon 35% des interrogés ; les charges patronales (28%) et le poids de la bureaucratie (10%) la suivent de près.

Pour autant, lorsqu’on on demande aux dirigeants de TPE-PME le niveau d’imposition sur les sociétés qu’ils approuveraient, 26,4% des répondants préconisent un impôt sur les sociétés à 20%. Toutes réponses confondues, le taux moyen d’imposition des sociétés se situerait idéalement à 18,9%.

Une manière de contribuer à l’effort économique français, sans pour autant freiner leurs perspectives de croissance.

Des préoccupations sur la santé financière de leur entreprise qui s’illustrent par le fait que deux tiers (67,6%) des TPE-PME ont rencontré un problème de trésorerie l’année passée.

Pour optimiser le flux de trésorerie de leur entreprise, les dirigeants interrogés déclarent conserver une réserve conséquente dans laquelle ils peuvent puiser lorsqu’ils en ont besoin (40%) et appliquer des conditions de paiement strictes à leurs clients (38%).
Une tendance nettement différente en Allemagne puisque la quasi-majorité des dirigeants allemands (48.8%) déclarent avant tout opter pour une gestion prudente des stocks afin d’optimiser le flux de trésorerie de leur entreprise.

Ils sont également les moins nombreux à conserver une réserve conséquente dans laquelle ils peuvent puiser lorsqu’ils en ont besoin (seulement 6.80% VS 40% en France).

Leurs attentes : plus que la croissance à tout prix, un meilleur équilibre vie pro-perso
Pour 22% des dirigeants de TPE-PME français, la croissance à tout prix n’est pas l’ambition à long-terme et le succès n’est pas strictement lié à la croissance.

Une proportion encore plus forte chez nos voisins, notamment allemands, où 40% des dirigeants n’envisagent pas le succès de leur entreprise par le prisme de la croissance.

S’ils sont bien entendu préoccupés par les résultats de leur entreprise (45% d’entre eux), la priorité pour les dirigeants français dans les six mois à venir sera de réduire leur niveau de stress au quotidien (38%).

Des dirigeants de TPE-PME heureux
Les dirigeants de TPE-PME européens s’accordent quant à la satisfaction qu’ils retirent de leur travail.

Si les britanniques sont les plus heureux dans leur rôle (92%), les Allemands (89%) et les Français (84%) suivent de près, juste devant les Italiens (78%).

Parmi les premiers motifs de satisfaction à diriger leur propre entreprise, les patrons français déclarent faire un travail dans lequel ils croient (33%), prendre leurs propres décisions (32%) et disposer d’un meilleur équilibre vie privée/vie professionnelle (26%)".

Infographie baromètre [PDF - 488 Ko]
 

Consultez la source sur Veille info tourisme: American Express dévoile son 4ème Baromètre Small Business

 

Partager cette info tourisme / vacances / voyage


BESOIN D'UN CREDIT EN LIGNE RAPIDE POUR FINANCER VOS VACANCES ?


Merci de consulter les sources

Les articles de l'espace "Informations aux voyageurs" sont des articles fournis par les flux RSS de site consacrés au tourisme et au voyage. Ces articles ne sont donc pas le résultat de travail de l'équipe de vacances-voyage-sejour.com mais bien le résultat d'un mashup de contenu, également appellé curation.

Notre travail se limite à vous faire découvrir le travail de qualité effectué par des sites web de référence; nous ne rédigeons de ce fait aucun contenu. Ce site web baptisé "Informations aux voyageurs" est donc un site composé d'un moteur de recherche alimenté par des flux RSS. Nous ne sommes donc pas éditeur mais hébergeur et n'exerçons de ce fait aucun contrôle sur les informations référencées dont nous respectons le droit d'auteur en indiquant la source fournie dans les flux RSS.

Afin de découvrir la totalité des articles proposés, merci de cliquer sur le lien de source mentionné en bas de chaque article afin de découvrir l'excellent travail de ces différents rédacteurs; de nombreux autres contenus de qualités vous attendent sur leur site web.

CRM agence de communication - CRM agence de voyage - CRM agence immobilière - CRM assurance - CRM Analytique - CRM Cabinet de recrutement - CRM cabinet médical - Logiciel de gestion de contrats - Logiciel agenda partagé - CRM Gmail

Découvrez le meilleur CRM en ligne qui est aussi un parfait CRM pour agence de voyage.

Voyager moins cher et plus écologique


BAPC - BILLETS D'AVION PAS CHERS

Pourquoi voyager avec nous ?

Parce que si vous trouvez moins cher ailleur, 24h après votre achat, la différence vous est remboursée
(voir conditions).

Parce qu'à chaque séjour vendu, 10% des bénéfices générés sont versés à la protection des forêts | LIRE LA SUITE |

Statistiques

Membres : 2
Contenu : 35673
Affiche le nombre de clics des articles : 10314811

Les infos touristiques les plus lues

Récits - Info vacances / voyage

Après les moments passés sur les bancs de l’école, voici enfin les vacances qui arrivent, à la grande surprise des enfants. Cela signifie pour tout le monde loisirs et retrouvailles avec les anciens camarades ou encore le fait de découvrir de nouveaux amis. Partir en vacances est plus qu’un voyage, c’est aussi partir à l’aventure vers une destination inconnue pour de nouvelles rencontres. Et pour cela, il faut envisager des avantages pour envoyer les enfants en colonie de vacances. Mais l’essentiel est de savoir débusquer les avantages. La colonie de vacances présente quand même une part importante du budget familial qu’il ne faut pas négliger bien que les parents soient motivés pour inscrire les préados dans les centres de séjour. Les enfants peuvent en profiter pour des séjours éducatifs et de loisirs.



Un petit aperçu pour la colonie de vacances préado

À la préadolescence, les jeunes arborent déjà une envie et une passion qui se démarquent des autres. Ce déploiement de désir est concrétisé par une envie de liberté, d’autonomie et de prise responsabilité. Une colonie de vacances ados signifie pour beaucoup le rêve de souffler au grand air. C’est aussi une extraordinaire occasion de faire vivre des temps de loisirs et de découverte de projets éducatifs et instructifs. En réalité, les enfants pourront bâtir un cadre familial tout à fait nouveau et s’offrir une expérience de vie en communauté. Avec la colonie de vacances, les enfants s’attendent à un éventuel épanouissement au terme des rencontres avec d’autres enfants. Une réalité qu’il ne faut pas nier tout de même, c’est que le séjour de vacances effectué sous la surveillance des animateurs et des formateurs est vivement conseillé. Les vacances sont aussi un lieu de mélange et de mixité sociale, car la possibilité d'une intégration est présente. Et les animateurs doivent mettre en place une organisation pour participer aux tâches collectives. Finalement, le séjour de vacances équivaut à bien s’informer et qui contacter pour que la formule de séjour soit bien appropriée.

Une colonie de vacances, source d’épanouissement des enfants

Pour donner une occasion aux enfants de s’évader temporairement, les parents doivent opter pour un séjour de vacances. Cela signifie un choix pour de nouvelles expériences avec beaucoup de souvenirs qui feront certainement ravir les préados. Les parents sont en présence de plusieurs choix : il se peut que les vacances se passent au moment de l’une des saisons de l’année. En tout cas, elles invitent à découvrir une grande variété de thèmes. La colonie de vacances ados est effectivement une détente après l’année scolaire et aussi une découverte de nouveaux horizons. Ce séjour pour les enfants est une issue pour soulager les parents ayant besoin de temps de répit. Il rend aux enfants leur autonomie et ces moments d’échange avec d’autres jeunes de leur âge venant des autres quartiers. Naturellement, envoyer les préados en colonie de vacances est l’une solution qui conduit à imaginer les temps utiles et éducatifs porteurs du vrai sens de la vie. Durant le séjour, les animateurs apprennent aux enfants les tâches collectives tout en leur accompagnant au cours de leur bref apprentissage.

Chercher des infos voyage/vacances